CALENDRIER DES SORTIES 2022

 

Le programme des sorties est toujours sujet à changement en raison de la pandémie de COVID 19.

17 avril : sortie de dégommage dans les comminges (tous véhicules collection)

22 mai : sortie de printemps dans le bas Volvestre (tous véhicules collection)

10-11-12 juin : Sortie de 3 jours en Basses-Landes et Chalosse

Fin juin : interclub à Alan (tous véhicules collection)

02-03 juillet : participation au rallye APAR (véhicules avant 1940)

21 août : fête des fleurs à Luchon (non maintenu par la ville) 

28 août : sortie pique-nique au lac de Loudenvielle (tous véhicules collection)

03 septembre : journée des associations à Montréjeau

04 septembre : journée Péguilhan 1930

17-18 septembre : journée du patrimoine au château de Valmirande (tous véhicules collection)

09 octobre : sortie d'automne tous véhicules collection)

Fin octobre : foire d'automne à Luchon (si maintenu par la ville)

Ce calendrier prévisionnel est susceptible de modifications, ajouts ou suppressions en fonction des demandes, opportunités ou impératifs survenant en cours d’année.
Bien entendu, dans ce cas les membres seront aussitôt avertis par le secrétariat du club.

 

SORTIE DEGOMMAGE DANS LES COMMINGES

Ce dimanche de Pâques ensoleillé se prêtait bien à notre première sortie de l’année en véhicules anciens. Après le traditionnel casse-croûte, le départ était donné depuis le parking de la salle des fêtes de Montréjeau au lieu du boulevard de Lassus occupé par la fête foraine.

La quinzaine de voitures a sillonné les petites routes

verdoyantes de la Barousse jusqu’à Chaum où nous

étions attendus pour le déjeuner. Les conversations

allaient bon train et le temps passant vite, le signal

du départ était donné pour la visite prévue l’après-midi,

de la « Ferme des Jours Heureux » située à Saléchan.

                                                            La trentaine de participants a pu se promener
                                                            dans le beau parc animalier de cette ferme
                                                            pédagogique et admirer renards, lamas,
                                                            chèvres, sangliers, cerfs et autres animaux
                                                            de basse-cour.

Ce fut à nouveau une journée bien remplie par une température bien agréable.
Le prochain rendez-vous est fixé au 22 mai pour notre sortie de printemps.

20220417_144221.jpg
 

SORTIE DE PRINTEMPS DANS LE BAS VOLVESTRE

Pour sa première vraie sortie de l’année 2022, Auto Rétro du Mont Royal a rassemblé une petite quarantaine de participants, pour une jolie balade dans le bas Volvestre, entre Comminges et Ariège. La journée a été abondamment ensoleillée et la couleur jaune a aussi dominé parmi nos véhicules, puisque nous avons pu admirer pour la première fois, la Ferrari Cabriolet Mondial T jaune de nos amis Chantal et Gérard.

 

Nos membres venant de plusieurs directions, nous avons décidé de

nous retrouver à Mazères du Salat pour notre traditionnel petit-

déjeuner, suivi de la visite de l’ancienne usine de papier à cigarette

RIZ  LACROIX. Le musée de l’usine, animé par une équipe de

bénévoles (dont une majorité se compose d’anciens ouvriers), est

riche de symboles en relation avec le papier à cigarettes.

                                                                                 Quelques chiffres :

                                                                                 - Dans ses meilleures années, l’usine fabrique 70% du papier
                                                                                    consommé dans le monde.

                                                                                 - Elle emploie près de 1000 compagnons. De quoi laisser rêveur…

 

Notre président, qui rêve de longue date d'être comptable, s'est glissé

un instant dans le siège du bureau administratif. Là, il est dans son

élément pour consulter journaux et grands livres, écrits manuellement

comme c'était le cas dans la première moitié du siècle dernier !

Nous reprenons le volant de nos bolides pour un parcours hors norme à travers le bas Volvestre.

En tête, Alphonse nous ouvre le chemin, ce qui nous permet de découvrir des routes que nous n’aurions sans doute jamais osé parcourir et ainsi, de vallées et vallées, d’atteindre la ville de Tourtouze. Là, après avoir garé nos véhicules sur l’immense parking du restaurant, nous faisons halte pour un bon repas mérité !

 

Rassasiés par l’excellente cuisine, nous récupérons nos anciennes à destination de la commune ariégeoise de Montardit. René est désormais en tête de notre colonne, mais ce changement de guide ne nous occasionne aucune lassitude : les paysages sont magnifiques, vierges et sous un soleil bienveillant.

 

Nous faisons une dernière halte

à la chapelle Notre Dame de la Goutte,

lieu d’émotion où spiritisme et histoire

s’entremêlent.

Ce lieu est cher à notre club, car il fut

construit par un curé à l’aide de pierres,

qu’il transportait lui-même dans sa

propre 2CV camionnette.

 

La journée se termine ; nous laissons-là nos ariégeois, tandis que le reste du groupe s’en retourne vers Montréjeau.

 

SORTIE ANNUELLE en BASSES-LANDES et CHALOSSE

C’est la seconde fois que Fabienne et Patrick nous préparent notre sortie annuelle, hélas reportée depuis plusieurs années pour cause de COVID. L’organisation est toujours impeccable et un carnet de route attend chacun des 13 équipages sous la halle ronde de Montréjeau, notre lieu de départ privilégié.

La première étape nous conduit en direction de Marciac pour

y déjeuner. Bien sûr, il faut respecter l’horaire, mais il faut

aussi suivre attentivement l’itinéraire et là, nos plus jeunes

membres ne sont pas encore aguerris à la conduite en convoi.

 

La Silver Shadow  loupe l’embranchement et voici égarée

une partie des équipages. Fort heureusement, Alain est là
pour nous repositionner sur le bon chemin.

 

                                                                                                      Tout ceci nous a donné faim et la pause déjeuner
                                                                                                      est fortement appréciée.

Le début d’après-midi commence par la visite d’un château médiéval, ce qui permet à notre groupe de nous remémorer un peu l’histoire de France. Jeanne d’Arc, si tu m’entendais…

Tous ces kilomètres, ça donne soif et la visite des caves en est de plus appréciée.
Après avoir fait le plein (de liquides) et acheté quelques bouteilles souvenir, nous poursuivons la route pour rejoindre l’hôtel. Notre arrivée a suscité la curiosité de quelques admirateurs, le temps de nous garer sur le parking. L’hôtel est magnifique et le repas au-delà de nos espérances.

                                                                                                                   Le temps restant fort doux en début                                                                                                                                         de nuit, nous apprécions de prolonger
                                                                                                                   la soirée au bord de la fontaine, près 
                                                                                                                   du bonzaï presque millénaire.

 

En ce samedi, le départ nécessite quelques ajustements : niveau d’huile,
niveau d’eau et comme il fait beau, les capotes de nos voitures ne
tardèrent pas à s’ouvrir.

Ce matin, nous poursuivons le rallye par la visite d’un site préhistorique
qui abrite la plus ancienne représentation connue au monde d’un visage
humain. Cette dernière est réalisée en ivoire de mammouth.

                                                                                                 Après ce rappel à nos origines, nous faisons une halte
                                                                                                 dans un château unique en Europe, construit à l’image
                                                                                                 d’un palais italien.
                                                                                                 La visite nous est commentée par le maître des lieux et
                                                                                                 son fils, tous deux descendants des bâtisseurs originaux.
                                                                                                 Ils nous racontent l’histoire avec un grand ‘H’.

 

Le jardin ‘des délices’, pièce (si l’on peut dire) maîtresse de
l’ouvrage, est une pure merveille.

Nous ne pouvons que vous encourager à visiter ce magnifique
patrimoine, rénové et entretenu, notamment grâce à la relation
étroite qui le lie avec Coco Chanel.

 

 

                                                        Le lieu recueille vraiment de
                                                        magnifiques trésors…

                                                         Voyez-vous même

 

                                                                                                  Nous reprenons la route, accompagnés de nos amis
                                                                                                  Christine et Gabriel du club de Dax qui nous ont rejoint                                                                                                          pour l’après midi à bord de leur Ford A.

                                                                                                  Nous sommes admiratifs devant cette
                                                                                                  merveille américaine.

 

                                                                              L’heure du déjeuner
                                                                              approche et le parking
                                                                              de la ferme auberge qui
                                                                              nous accueille se voit d’un
                                                                              coup envahi par nos anciennes,
                                                                              et ce, pour le pur plaisir du fils
                                                                              de la maison.

Les hommes et les mécaniques ont bien chaud, ce qui donne lieu à quelques opérations portes capots ouverts…

Nous quittons la table, bien repus                                                                                                   de la bonne pitance qui nous a été servie !

Nous faisons halte dans une ville                                                                                                   chargée d’histoire qui a connu son âge d’or au 11 et 12ème                                                                                               siècle. Notre arrivée en ce lieu de culte a été fort                                                                                                                 remarquée, car aligner nos 14 véhicules n’a pas été une                                                                                                    mince affaire.

 

La visite guidée de l’endroit a été                                                                                                   fort appréciée, spécialement les explications de                                                                                                    notre guide. Dans l’édifice, de nombreuses chapelles                                                                                                 où l’on pouvait animer jusqu’à 13 messes simultanées.

 

 

En fin de visite, nous admirerons le cloître dans son intégralité, la

moitié de celui-ci ayant été récemment racheté par la commune,

puisque cédée auparavant au domaine privé.

 

En fin de journée, nous retrouvons notre hôtel quitté le matin.

Le repas est aussi délicieux que la veille.

                                                              Seul notre complice Serge

                                                              avait encore de la place pour

                                                              un supplément de crème

                                                              chantilly !

 

         Tous comme la veille,

         nous finissons la

         soirée auprès de

         la fontaine…

 

Notre troisième jour commence par l’inspection

habituelle de nos véhicules. Il pleut quelques
rares gouttes et le temps n’est pas très engageant.

             Nous tournons la clé de contact avec un pincement

             au cœur, puisqu’il signe le début de la fin de notre

             dernier jour.
 

                                                                                                                       Nous prenons la direction du village du plus
                                                                                                                       célèbre chevalier gascon, dont la seule
                                                                                                                       représentation trône sur la place du village.

                                                                                                                       La visite de la ville est supposée être libre,
                                                                                                                       mais nous profitons fort heureusement de la
                                                                                                                       présence du maire qui nous a brièvement
                                                                                                                       rappelé quelques pages d’histoire oubliées
                                                                                                                       sur le chevalier.

Ce matin, nous devons tenir l’agenda, car nous sommes attendus

pour visiter un vignoble. La maîtresse des lieux nous détaille à la

perfection  toutes les étapes de fabrication des breuvages locaux :

- armagnac, floc, rouge, blanc, …

 

                                                                                               A la fin de la visite, nous retrouvons nos véhicules tels que
                                                                                               nous les avons laissés, c’est-à-dire prêts à partir pour
                                                                                               rejoindre notre pause déjeuner.

Le village est très accueillant et la halle s’éclaircit
soudain, éclairée d’un radieux soleil.

 

Les carafes de rouge se vident peu à peu, tandis que
les bouteilles d’eaux restent étrangement pleines.

Mylène s’engage dans une vaste discussion avec Gérard.
Allez-savoir si elle parlait de la pluie, du beau temps
ou de bien d’autres choses…


                                               Alain, notre trésorier, préside l’assemblée,
                                               visiblement ravi de cette halte

                                                                              Après le repas, les plus courageux se risquèrent à gravir
                                                                              les escaliers du donjon du XIVème pour une vue
                                                                              imprenable.

 

                                                                                                 Pendant ce temps, les autres rejoignent les véhicules.

 

                                                                                                 Ces derniers, garés un peu dans tous les sens,
                                                                                                 montrent une certaine fatigue de nos conducteurs.

 

                                                                                                 Une frêle agitation anime nos équipages qui se préparent
                                                                                                 mentalement à la dernière et longue étape :
                                                                                                 - La visite d’une basilique située à … 800m !

Tout est visiblement prêt pour nous accueillir, le corbillard sagement remisé dans un coin…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette collégiale est dédiée à la légende de Saint Fris et abrite d’ailleurs ses reliques dans sa crypte.

 

Nous nous disons au revoir sous la grande halle de Trie sur Baïse pour la plus grande joie des habitants, car ils peuvent profiter de nos mécaniques.

Le temps jusqu’alors clément s’est mué en orage passager, juste le temps de marquer les carrosseries d’un sable venant du Sahara, à moins que cela ne soit quelques larmes de regret de devoir déjà nous quitter.

A l'an prochain pour de nouvelles aventures...

 

PIQUE-NIQUE au LAC de LOUDENVIELLE

Ce dimanche, le club auto retro a programmé un pique-nique au bord du lac de Loudenvielle.

 

C'est par un soleil radieux qu'une quinzaine de voitures

se sont rassemblées sur la place du boulevard de

Lassus à Montréjeau. 

Le trajet choisi passait par Arreau à l'aller afin de

revenir par le col de Peyresourde, la montée

étant moins raide par ce trajet.

 

                                                                                        Situé sur la commune de Loudenvielle, le lac de 32 ha est situé
                                                                                        au cœur de la vallée du Louron et de nombreuses activités sont
                                                                                        possibles sur ses bords.
                                                                                        Le pique-nique a donné le temps à nos vieilles mécaniques de
                                                                                        se reposer, juste avant de produire l'effort de l'ascension du col
                                                                                        de Peyresourde. 

 

Au sommet, tout le monde était présent, même si certaines anciennes avaient un peu chaud...

 

Si tout c'est bien passé jusque-là, la fin du parcours nous a réservé une surprise :
l'aronde de JP a crevé, mais heureusement, la roue de secours était là pour permettre de terminer la sortie.

 

Le prochain week-end s'annonce chargé en activité... A suivre !

 

JOURNEE des ASSOCIATIONS à MONTREJEAU

Comme chaque année, la ville de Montréjeau nous accueille pour sa traditionnelle journée des associations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le club Auto Rétro du Mont Royal y participe en exposant une douzaine de voitures de 1909 à 1975.
Le temps beau et chaud nous a permis de  passer une agréable journée.
Merci à notre ville de cœur de nous organiser ce point de repère :-)

 

JOURNEE PEGUILHAN 1930

S'il est chaque année une manifestation à laquelle le club affectionne particulièrement de participer, c'est celle traditionnelle de Péguilhan, le premier dimanche de Septembre.

 

Le village ne compte guère plus de 250 habitants, mais tous participent autour d'un thème rituel : 1930.
On y découvre des vieux métiers, la vie dans les campagnes... bref, les années folles !
Cette année, le spectacle s'orientait autour de la reconstitution d’une étape du Tour de France comptant 25 coureurs, tous  rivalisant pour le maillot jaune. Tout y est, même le garde champêtre qui a fort bien su prendre le ton de la fonction ! 

1930, c'est la première année où le
tour a placé une caravane de véhicules
publicitaires avant les coureurs.

 

Dans cette logique, le club Auto Retro
a fourni 8 véhicules mythiques de

ces années. 

Au programme de la journée, préparation des véhicules le matin, déjeuner, départ de la course, ravitaillement des coureurs, sprint final pour l'arrivée et remise du maillot jaune ! 

Que l'on soit à pied, à cheval ou en voiture, cette manifestation est vraiment à ne pas manquer, car même par un soleil torride, l'ambiance est très rafraîchissante... Merci aux organisateurs et vivement la prochaine édition !

2022-Tour de France.jpg
 

JOURNEE du PATRIMOINE à VALMIRANDE

Cette année encore, le club Auto Retro a su participer dignement aux journées du patrimoine.

La cour du château de Valmirande est désormais

devenu notre lieu sacré, et ce magnifique

monument est d'ailleurs depuis plusieurs années

un des emblèmes gravé sur la plaque du club.

Chaque fois, nous nous efforçons de présenter,

outre nos traditionnels ancêtres, un large

panel de véhicules :

  - berlines

  - coupés

  - cabriolets

  - etc.

Durant notre exposition, nous profitons des spectacles offerts par les grand et les petits. 

                                                                                                                   Cette année, nous avons également exposé

                                                                                                                   au public, une magnifique Ferrari cabriolet 

                                                                                                                   Mondial T (le samedi) et un très rare

                                                                                                                   Renault Spider (le dimanche) qui portières

                                                                                                                   déployées, faisait belle allure.

 

Nous remercions là encore les visiteurs, les organisateurs et exposants pour ces deux très belles journées.